L’architecte irako-britannique Zaha Hadid (1950–2016) a laissé une marque indélébile sur le paysage architectural. Ses structures frappantes ornent les horizons des grandes villes métropolitaines, tandis que ses créations de produits, y compris les meubles, les bijoux, l’éclairage (Aria/Avia) et les chaussures, se retrouvent au quatre coins du monde. La designer qui a repoussé les limites – sans doute la femme architecte la plus célèbre de son temps – a reçu de nombreux prix prestigieux au cours de sa carrière, notamment le prix Pritzker d’architecture en 2004, le prix Stirling en 2010 et 2011, le prix Design Museum of the Year en 2014 pour son centre culturel Heydar Aliyev et la médaille d’or RIBA en2015. Ici, Architectural Digest revient sur ses contributions incroyables dans le domaine, de ses bâtiments futuristes, tels que le Galaxy Soho de Pékin, le London Aquatics Center et l’Opéra de Guangzhou, à ses superyachts éblouissants.